Environnement du territoire

Un territoire façonné par les eaux

Entre l’Anjou Noir et l’Anjou Blanc, les paysages du territoire « Loire Layon Aubance » sont fortement influencés par les cours d’eaux qui les traversent.

La vallée de la Loire de Saint-Rémy-la-Varenne à Champtocé-sur-Loire constitue la colonne vertébrale du territoire Loire Layon Aubance. Réduit à un large fleuve parsemé d’îles et de grèves sableuses dans la partie amont, son lit majeur s’élargit nettement dans la partie aval d’Angers, présentant encore de vastes secteurs de prairies naturelles inondables et conservant par endroits un bocage à frênes séculaires.

Géologiquement partagé entre l’Anjou Noir (schiste et granit du Massif armoricain) et l’Anjou Blanc (calcaire du bassin parisien), le territoire offre des paysages fortement marqués par l’influence des vallées de la Loire et du Layon, deux corridors écologiques majeurs, mais aussi par celle des Mauges au sud-ouest, avec son relief en creux caractéristique, incisé par les vallées du Jeu et de l’Hyrôme et plusieurs ruisseaux. À l’Est, la vallée de l’Aubance et les marges du Saumurois où la présence du calcaire s’affirme, influent nettement sur les milieux et sur la flore.

Le trait dominant du territoire est bien sa grande richesse faunistique et floristique liée à une mosaïque de milieux naturels tout à fait originale à l’échelle du Maine-et-Loire. Attractif en raison de sa proximité avec l’agglomération d’Angers, ce territoire n’échappe pas à la pression de l’urbanisation (extension des bourgs, zones d’activité, …). Urbains ou agricoles, en s’intensifiant, ces usages ont des effets directs sur la perte de biodiversité constatée ici comme partout ailleurs en Maine-et-Loire.

Pour une vision globale des enjeux environnementaux en Loire Layon Aubance, télécharger le document :

Revenir en haut de page

Rechercher