Services techniques : ce qui change avec la mutualisation

 

Les services techniques des communes du territoire CCLLA sont désormais mutualisés. Pour les usagers, rien ne change… mais en coulisses, c’est une petite révolution.

 

« Pour les habitants, c’est comme avant : il faut aller à la mairie », explique le vice-président en charge de la voirie, Jean-Pierre Cochard. Les «ateliers municipaux» ont certes disparu, au profit de centres techniques communautaires, répartis sur le territoire. « Mais nous avons créé cinq secteurs, afin de pouvoir intervenir dans un délai de 15 minutes et pour répondre à une demande de proximité et de réactivité», explique Pascal Acou, le directeur des Services Techniques.

 

 

 

 

La mutualisation a pour objectif d’optimiser les moyens, d’améliorer la qualité des prestations et les conditions de travail des agents, de réaliser des économies d’échelle (ex. : achats groupés…).

Les 165 agents des services sont devenus agents communautaires, et ont pour certains changé de lieu de travail et de responsable hiérarchique. Désormais organisés en équipes spécialisées, les agents gagneront en expertise. A noter : il est envisagé de procéder à l’acquisition de vêtements de travail identifiant les différents services de la CCLLA.

Les services techniques mutualisés ont en charge les voiries communales, l’assainissement, les bâtiments commu­nautaires et le patrimoine communal (bâtiments communaux, espaces verts, propreté urbaine, manifestations…).

 


En 1 clic