Récit-musique : ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour

Compagnie Yannick Jaulin

Voici Yannick Jaulin à Villages en scène pour deux saisons avec ce spectacle en deux volets qui parle de son amour des mots, Ma langue maternelle cette année, et Causer d’amour la saison suivante. Cet immense conteur raconte ici sa passion pour les langues en duo avec Alain Larribet, musicien du monde et béarnais.

Il met des mots sur les siens, sur son héritage, sur la honte des patois, sur la résistance à l’uniformisation, sur la jouissance d’utiliser une langue non normalisée, pleine de sève et de jeunesse du monde. En nous parlant du patois et du français, Jaulin évoque le tiraillement intérieur que ces deux langues provoquent toujours en lui. Le français, qu’il a commencé à parler à six ans, qui lui tarabuste le haut du palais, lui ébouriffe les gencives, porte les hargnes et les beautés de sa pensée. Et sa langue maternelle, un patois mal considéré, sujet à raillerie, mais qu’il salive, qui le connecte à ses entrailles, à sa famille, à l’enfant, au drôle de rieur qu’il papote dans ses intérieurs.
Un spectacle magnifique qui donne à réfléchir sur la dévalorisation, depuis la révolution française, des langues locales qui portent un héritage lourd de moquerie, de pensée réactionnaire, en porte à faux avec la mission universaliste du français.

 

Programmation Villages en Scène 2018-2019


En 1 clic